La Reco 2019 du Think Tank Economie Santé veut booster la Pertinence en santé

La Pertinence en santé est perfectible, les marges de manœuvres sont importantes en France comme dans les pays comparables.

L’enjeu est majeur car le « juste soin » permet d’améliorer la qualité des prises en charge et aussi de dégager des moyens pour investir là où c’est nécessaire, et les besoins sont importants tant à l’hôpital qu’en ville ou pour que le numérique en santé décolle enfin et réellement. C’est donc vraiment la mère de toutes les batailles. Le « gaspillage » a un coût estimé à 40 à 60 Md€ en France.

La Pertinence en santé en France est une longue et passionnante histoire décrite dans la Reco. Depuis bientôt trente ans une multitude de décisions, comités, règlements, incitations ou contrôles ont émaillé cette marche qui pourtant se solde aujourd’hui par une franche déception. Cela donne le vertige.

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé a fait de la Pertinence en santé une de ses priorités dès son entrée en fonction et c’est elle qui, au cours de la première réunion de ce cycle du Think Tank Economie Santé, a convaincu l’ensemble du groupe de consacrer son travail à cet objectif, en dépit du trop-plein de propositions qui risquait de rendre la tache audacieuse. Difficile en effet, face à ce constat que beaucoup a été tenté mais que les résultats ne sont pas à la hauteur des espoirs, de proposer des mesures qui vont enfin permettre de franchir un cap décisif.

Et pourtant deux facteurs essentiels autorisent un nouveau regard sur cette problématique. D’une part, la maturation des esprits tant des professionnels de santé que des patients qui ne pourront plus, ensemble, faire l’impasse sur cet enjeu de santé publique. D’autre part, les nouvelles technologies et en particulier les données de santé qui ouvrent des perspectives prometteuses.

La Reco 2019 du Think Tank Economie Santé comprend huit préconisations qui peuvent ainsi être résumées :

  • Rendre pertinente l’organisation et le financement du système de santé pour faciliter la pertinence des soins
  • Mobiliser les professionnels en leur donnant les moyens d’analyser leurs pratiques
  • Sommer les Conseils nationaux professionnels (CNP) de produire chaque année au moins cinq recommandations « pertinentes » de pertinence de soins et de veiller à leur appropriation par les professionnels
  • Imposer aux fabricants de logiciels métier d’inclure des rappels simples et opérationnels des Reco « Pertinence des soins » en fonction du contexte clinique
  • Inclure de manière explicite la pertinence dans la formation initiale et tout au long de la vie
  • Assurer une transparence totale, publique et simple des données de santé en veillant à limiter les effets pervers
  • Fournir aux patients les moyens de s’impliquer réellement
  • Associer les industriels à la pertinence des soins

TELECHARGEZ ICI LA RECO 2019 DU THINK TANK ECONOMIE SANTE

0 commentaire

Aucun commentaire.

Partager
POSTER UN ARTICLE
Les partenaires du
think tank